?

Log in

maonooni
15 August 2009 @ 08:24 pm
Piou...

Après 2 heures de dure travail -le tout accentué par la fatigue- j'ai finalement terminé mon rapport sur l'Otakuthon 2009. (Pour ceux qui l'avait déjà lu, j'ai maintenant ajouté les photos ^_^).

Maintenant...

JE DOIS ABSOLUMENT REMPORTER CE DÉFI!!

Je dois finir cette pres, avant que tout le monde ne retourne en classe et que je sois la seule à pouvoir poster TAT.

Ouah, quand j'y pense, l'été a défilé si rapidement....

Menfin...FIGHT!!
Tags:
 
 
Current Location: St-Hyahya
Current Mood: cheerfulcheerful
Current Music: The theme of thousands of people with a fact - Xam'd lost memories OST
 
 
maonooni
14 August 2009 @ 12:09 pm

31 Juillet de l’été 2009,

Québec, Canada.

Et non, il ne neigeait pas ce jour-là, plutôt nuageux avec quelques éclaircis.

Voilà que le périple commence, à quelques kilomètres de notre objectif dans une petite bourgade encadrée de champs désignée sous le nom de St-Hyacinthe.

En cette journée fatidique, imaginez-vous que…JE TRAVAILLAIS. Eh oui, après une nuit qui fut tout sauf reposante, c’est à 7h00 du matin que je dus me lever afin d’aller affronter un interminable 8 heures de boulot. Je vous jure, jamais un chiffre de travail ne m’apparut aussi pénible. D’ailleurs, tout au long de cette torture, mon esprit voltigeait déjà vers le Palais des Congrès, où aurait lieu cet événement qui me faisait mourir d’impatience. Heureusement, mes collègues –soit écœurées ou compatissantes- me libérèrent de ma prison d’hôpital 15 minutes avant la fin, ce qui -dans mon univers où le temps était devenu l’instrument de toute mes souffrances- m’apparut comme la plus grande des bénédictions!!! Je ne vous cache pas que, malgré cette petite avance dans le planning, je ne pus m’empêcher de courir dans le stationnement afin de gagner mon véhicule.

3h55. Je débarque dans mon modeste appartement alors transformé en champ de bataille, le sol étant jonché de sacs tellement arrondis par leurs contenus que les coutures menaçaient de craquer. Dans un endroit où la table disparaissait sous d’autres fournitures diverses, soit encore des sacs, des pièces de costumes ou du maquillage. Bien que nous n’étions que 5 entre les 4 murs de ma demeure, toutes s’activaient si vite qu’il me sembla un instant que nous nous étions multipliées. Bref, j’eus à peine le temps d’ouvrir ma propre valise pour l’emplir de mes biens qu’on me jeta littéralement sous la douche. L’impatience et la frénésie du moment avait empoisonné l’air au point de rendre l’humeur amère. La panique s’était installée au cœur de certains membres du groupe et je dois dire que ma douche m’apparut sous le visage d’un sanctuaire sacré où je pouvais enfin me recueillir en paix. AH MON DIEU. L’Otakuthon. J’y étais presque! Aussitôt l’eau coupée, je m’enroulai une serviette autour du corps et, sans même prendre la peine de me vêtir, je suis retournée rassembler mes affaires, jetant des morceaux de vêtements pêle-mêle dans la bouche béante de mon sac vert. Ajoutant produit de beauté, brosse, perruques, chaussures, appareil photo et, évidemment, soigneusement placé dans leur housse, mes précieux cosplays. Bref, chose faite, j’enfilai une partie de mon costume pour la soirée, soit celui de Borken Doll, et j’entraînai avec moi D-chan, officiellement chargée de coiffer mes cheveux. C’est en un temps record que nous sommes parvenues à me métamorphosé en ce personnage de ma création et, chose faite, je mis le reste de mes vêtements, pris mes clefs, et c’était un départ! Je dois souligner que, pendant que je me préparais, mes amies s’étaient donnés pour mission de transférer tous les bagages dans le maigre coffre arrière de ma voiture. Enfin, maigre…le coffre m’avait toujours semblé énorme, mais emplis par cette montagne de choses, je me surpris à ressentir de la déception. Je pensais que tout allait rentrer. Certaines se virent donc contrainte de tenir des sacs sur leurs genoux pendant le voyage. 5h25, je démarrais enfin la voiture.

Le trajet vers Montréal fut bénéfique. Toute cette excitation confinée dans un si petit espace enivra tout le monde et c’est le sourire aux lèvres et le cœur léger que nous sommes enfin arrivées sur la rue Vigée, soit celle du Palais des Congrès –ce après de longues recherches avec ma nouvelle carte de Montréal, mon GPS s’avouant d’une déplorable inutilité dans la grande citée-. Malheureusement, comme pour amplifier mon impatience, nous devions nous rendre à l’hôtel afin de récupérer les clefs de notre chambre et décharger mon auto. Chose que nous avons fait, pour ne pas me répéter, à une vitesse exceptionnelle. Bon, voiture stationnée, fait. Bagages déposés dans la chambre, fait. Dernier ajustement de costumes, fait. Confirmation de paiement pour les billets dans mon sac, fait. Caméra en main, fait. OTAKUTHON, NOUS VOILÀ.

Je dois avouer qu’il me fallut déployer un effort immense pour m’empêche de courir jusqu’aux portes du Palais. Mes amies marchaient avec une lenteur effroyable!! Du moins, c’est ce que percevait mon cerveau, celui-ci ramolli par le désir violent de plonger enfin dans cet univers magique qu’est celui d’une convention sur la J-Culture. Arriver au Hall Vigée, là où nous devions récupérer nos billets, c’est une IMMENSE file d’attente qui nous accueillit. Ouah. Il y avait tellement de gens que je ne savais même plus où poser les yeux. D’ailleurs, le site a brisé son record de l’an dernier avec plus de 5500 participants. Certes, c’est peu comparé à de grosse convention comme la Japan Expo qui regroupe plus de 100 000 personnes, mais c’est tout de même un bon de plus de 2000 personnes comparé à l’an dernier, classant l’Otakuthon en deuxième place pour les conventions Canadiennes. Bref, nous devions y retrouver notre 6ième membre, Iruka-chan, qui nous y attendait tout sourire. Et puis, BANG, le malheur frappa. Alors que nous nous dirigions vers la file d’attente, Lau-chan réalisa ironiquement qu’elle avait oublié la confirmation de Yukai-chan à l’hôtel. Ironiquement, car elle s’était porté volontaire pour la prendre sous prétexte que Yukai-chan allait SÛREMENT l’égarer, connaissant sa nature un peu tête en l’air –ce à quoi je compatis, car je corresponds moi aussi à ce critère-. Eh bien, elle s’est chargée de le faire elle-même, cette sacrée Lau-chan XD. Bref, le groupe se sépara en deux : une partie allait prendre place dans la file tandis que l’autre irait à l’hôtel. Donc, moi, D-chan, Yukai-chan et Anne-Mawie-chan (trop long comme surnom), nous nous sommes placés derrière la lignée de gens. Iruka-chan –qui devait enfiler son costume- accompagna Lau-chan à notre chambre (heureusement que l’hôtel était juste de l’autre côté de la rue ^^’).

Par chance ou malchance, la file progressait rapidement. Ce qui nous avait apparu comme un chaine humaine d’une monstrueuse grandeur s’avéra être divisée, l’une était réservée pour ceux qui avaient acheté en prévente, l’autre pour ceux qui se procurait leurs billets le soir même. Comme nous avions eut la brillante idée d’opter pour la prévente quelques mois plus tôt, nous purent donc profiter de l’attente la plus courte, ce qui joua beaucoup sur le stress de Yukai-chan, qui ne cessait de jeter des coups d’œil en direction de l’escalier principal dans l’espoir d’y voir ressurgir Lau-chan avec sa confirmation. Pendant ce temps, moi, je m’amusais déjà, capturant l’image de certains cosplayeurs qui m’entouraient, discutant avec d’autres, laissant ma trace sur les quelques bouts de papier laissés sur des tables, à la merci des fans qui, comme moi, avait gribouillé des messages ou des dessins. Puis, comme le destin nous souriait à ce moment-là, au moment même où nous nous sommes présentés au guichet, la deuxième moitié de notre groupe arriva enfin, nous évitant une seconde heure de file. Billets en main, ou plutôt autour du coup car il s’agissait d’une passe valide pour le weekend entier, la décision fut unanime : il fallait manger. La chance nous sourit à nouveau, car le restaurant où nous désirions aller était sur le point de fermer ses portes lorsque l’employée nous remarqua et nous permit de commander pour emporter (ce que nous voulions faire à la base de toute façon). Une bonne boîte de sauté Thaï en main, nous franchîmes ENFIN le dernier escalier conduisant au site de l’OTAKUTHON.

En deux mots : j’étais complètement, totalement, délibérément folle de joie. Des Cosplays partout où mes yeux se posaient, des gens heureux de partager ma passion, des flashs d’appareils photo provenant du miens ou des autres…ah…le bonheur total! Je ne tenais plus en place. D’ailleurs, les filles me coincèrent dans le fond de la table où nous avions débuté notre repas, afin de m’obliger à manger (dès que je voyais un beau cosplay, je bondissais de mon siège pour aller l’attaquer à grand coup de Nikon). Chose faite, nous déambulèrent un moment, puisqu’il n’y avait pas d’activité attirant notre attention ce soir-là. Nous avons toutefois fait un saut à la salle des exposants, tentant déjà nos portes-feuilles. Les gens hésitaient souvent à nous prendre en photo, c’était drôle. Ils admiraient notre travail, mais ils ignoraient TOTALEMENT de quel manga nous étions. Et ils n’avaient pas tord, car aucun manga du monde ne contenait nos personnages. Mais créer la confusion avait quelque chose d’amusant. Entendre les gens se murmurer : d’où ça vient, d’où ça vient? M’arracha plusieurs rires. C’est justement alors qu’un photographe capturait notre image qu’un message vocal retentit dans les haut-parleurs, annonçant que la salle d’exposition fermait ses portes. Avec toute cette histoire, nous n’avions pas réalisé l’heure qu’il était, soit déjà 21h00. Dans le couloir central, nous nous sommes assises un moment, puis, en sommes venues à la conclusion que le premier soir était terminé et que nos lits nous réclamaient. Nous sommes donc gentiment rentrées à l’hôtel.

Cette nuit là, je dormis profondément, et ce fut merveilleux, car je pus prendre la seconde journée d’attaque! Le Samedi : Kuroshitsuji. Au matin, notre chambre me remémora mon appartement avec son activité incessante. Cette journée-là, seulement moi, D-chan, Iruka-chan et Anne-mawie avons revêtit des costumes. Première activité de la journée: Un Panel sur les 20 ans de Clamp. Moi qui pensais bien connaître mon groupe favori de mangakas, je fus agréablement surprise d’en apprendre davantage sur elles. C’est donc en dégustant mon muffin aux raisins (qui faisait office de petit déjeuner) que je m’enrichis de connaissance sur elles et ces œuvres que j’admire tant. Chose faite, nous avons retrouvé Lau-chan et Yukai à la sortie, qui ne nous avaient pas accompagnés, trop tenté par un vrai petit déjeuner. Le reste de la journée s’écoula tranquillement, partagé entre photos, visite complète de la salle des exposants avec achat, dîner au café Cosplay (nous avions pris le bentô de Lau-chan et l’avions empli de sandwich (très délicieux d’ailleurs même si j’étais trop excité pour avaler quoi que ce soit X3)). Puis, vers 16h00, nous sommes retourné à l’hôtel pour déposer le superflus et se changer pour certaines (d-chan n’en pouvait plus à cause de son exéma et Iruka-chan désirait être plus confortable). Car la prochaine activité en liste : La mascarade. Ayant participé à la convention de l’an dernier, je savais qu’il fallait se mettre en file tôt pour avoir de bons sièges. Mon expérience fut bénéfique car elle nous offrit des places au troisième rang. Par contre, l’attente avant l’entrée dans la salle fut longue. Nous étions pratiquement en tête de file et au fur et à mesure que le temps s’écoula, mes amies et moi n’arrêtions pas de nous surprendre comment la file prenait en expansion. Pour nous occuper, nous avions apporté notre repas avec nous (ce qui s’avéra une excellente idée que de faire un pique-nique au beau milieu de la file XD, croyez-moi (de toute façon, tout le monde finissait par s’asseoir). Je quittai également notre poste à quelques reprises avec Yukai-chan afin d’aller traquer le cosplay. Yukai-chan et moi éprouvions un immense plaisir à prendre des photos (elle plus que moi-même, surtout avec son superbe appareil d’un niveau nettement supérieur au miens XD). Bref, lorsque les portes du..théatre si j’ose dire s’ouvrirent, nous avons pu récolter le fruit de notre patience.

La mascarade fut PUREMENT géniale. Les sketchs étaient excellents, hilarants! Et que dire du présentateur qui faisait son boulot comme un chef. La foule était communicative, ce qui ajouta un peu de magie à la soirée. Beaucoup des costumes présentés sur scènes étaient impressionnant. C’est des étoiles pleins les yeux que je suis rentrée à l’hôtel, me jurant que, l’an prochain, j’allais moi aussi présenter un numéro sur scène.

Voici d'ailleurs, quelques extraits (soit quelques un de mes sketchs péférés). Certains...non, la majorité sont en anglais, désolée pour ceux que ça froisse.

Inu Yasha et Kagome...Priceless. 

 




Code Geas!!! OMG...Zero était tellement adorable! X3 



Final Fantasy, Dirge of Cerberus...Awesome!



Tsubasa...with Angst, blood and Yaoi pairing XD!!!



D.Gray-Man...un des cosplays les plus impressionnant de la convention!



Vocaloid...même si je ne suis pas une fan de ce produit, je dois avouer que ce sketch était mignon.



Naruto...et Kingdom Hearts...drôle de mélange vous me direz? Nan, c'est plutôt amusant ^_^.



Les vidéos ne sont pas de moi, malheureusement...un gros merci à celle qui les a fait. Si vous cliquez pour les écouter sur Youtube, vous pourrez en voir d'autre. Je n'en ai pris que quelques un qui m'ont marqués. Il y en a beaucoup d'autres qui sont très impressionnant. À vous de voir ^_^.

Bref,

Cette nuit-là, il n’y a que moi, D-chan et Anne-mawie qui furent sages. Nous sommes allées au lit relativement tôt (23h30), épuisées par notre journée alors que les autres se sont dirigées vers les salles de diffusions…désireuses d’aller se moquer du Hentaï. Grand bien leur fasse, moi je n’étais que trop heureuse d’enlever mon maquillage (devenu de plus en plus épais au fil de la journée, car je le peaufinais de temps à autre (la chaleur parfois suffocante avant ce don pour le détruire)). Je dormis très bien cette fois encore. Avec le recul, je me considère vraiment chanceuse d’avoir trouvé le sommeil alors que le Cosplay Chess m’attendait au matin.

Je ne pourrais même pas expliquer comment je me suis retrouvée dans la salle avec les autres participants, ni comment j’ai fait pour tenir debout avec ces foutues chaussures ou comment j’ai fait pour ne pas perdre connaissance avec le mélange de nervosité et de faim qui me tenaillait. Au départ, le cosplaychess fut menacé par le désistement de plusieurs pièces. Heureusement, certaines, comme moi, avait amené leurs amis avec elles et nous sommes parvenu à combler les rôles manquants avec brio. La petite rencontre d’avant match se défila avec une vitesse folle, son heure se transformant en seconde. Bientôt, les spectateurs entraient et la partie débuta. Question répliques, je n’étais pas aussi inspirée que l’an dernier. Par chance, les pièces elles, étaient beaucoup plus activent. Elles improvisaient sans cesse, divertissant le publique qui apprécia grandement l’événement. Je dois dire que je me suis beaucoup amusée, en dépit de ma perruque qui ne cessait de glisser vers l’arrière, c’était affreux =_=. Au matin, je m’étais noué les cheveux dans l’idée que ça tiendrait mieux et que ça passerait inaperçu. Cependant, lorsqu’on me fit remarquer d’une bosse était perceptible à l’arrière de ma perruque, je défis ma queue de cheval en dessus de ma perruque, accrochant inconsciemment en chemin les agrafes qui la tenait en place…ah la la. Heureusement, peu de gens m’en firent le commentaire. À la fin de la partie, qui se résuma par mon échec (quelle honte! XD) nous avons fait voter le publique pour éliminer les pièces qui étaient encore en vie. C’est à ce moment que j’ai réalisé que, bien que j’ai perdu la partie, j’avais gagné le cœur des gens. Toutes mes pièces furent épargnées à l’inverse de celle de l’équipe adverse, qui se firent détruire par la foule impitoyable XD. Il faut dire que mon adversaire songeait tellement à gagner que, contrairement à moi, il s’était battit une solide stratégie et avait omis plusieurs de ses pièces. Si je ne lui avais pas fait remarquer avant la fin que 4 d’entres elles n’avaient pas bougé d’un pouce au fil de la partie, celles-ci auraient définitivement sombrées dans l’oublie. Mais bon, c’est avec une satisfaction non feinte que j’accueillis le ‘DIIIIE’ de la foule lorsque je leur ai demandé : Shall Link live or die? (Link étant le cosplay du joueur adverse) Quant à moi, s’est un grand ‘LIIIVE’ qui ébranla les murs de la pièce XD. Par contre, je fus contrainte de tuer mon pauvre Lelouch…ce qui se résuma en scène de fan service lorsque je laissai tomber mon arme pour lui sauter dans les bras. MDR. Le cosplaychess terminé, nous sommes allé manger. Jamais un fajitas au poulet ne goutta aussi bon. Ensuite, nous sommes allées faire nos derniers achats dans la salle des exposants. La journée s’écoula lentement. Il faut dire que nous étions sans cesse interceptées par des fans désireux de nous photographiés. Parfois, juste pour nous rendre d’une pièce à l’autre, nous étions arrêtées minimum dix fois…et je n’exagère même pas! Pis, lorsqu’un innocent nous demandant la permission de prendre un cliché et que nous prenions la pose, des dizaines d’autres personnes s’approchaient pour en profiter et rafler eux-aussi notre image. Je dois en déduire que nos costumes étaient réussis…du moins, j’espère XD.

À mon grand dépit, nous partîmes avant la fin de la convention, mes camarades étant exténuées, je ne pouvais leur en
demander plus.

Par contre, j’ai adoré mon Otakuthon (bien que, tout compte fait, je n’ai participé qu’à 4 ou 5 activités XD). Maintenant, je ne peux qu’attendre l’an prochain…

J’ai déjà pensé à mes cosplay!! Hu hu hu…ça sent le Sakura à pleins nez!  

Petit montage vidéo du Cosplaychess...un grand merci à celui/celle qui l'a fait. =)


Alors pour terminer ce gentil post, voici les photos!!!

 

L'Otaku dans son habitat naturel...Collapse )

 

 

L'Otaku dans son habitat naturel...Collapse )

 

L'Otaku dans son habitat naturel...Collapse )
Tags:
 
 
Current Location: Mon appart
Current Mood: happyhappy
Current Music: You find me- The Fray
 
 
maonooni
04 August 2009 @ 06:09 pm
Voilà un petit vidéo bien sympatique que j'ai réalisé. En attendant que j'upload les photos...
Tags:
 
 
Current Location: Canada-kun!
Current Mood: creativecreative
Current Music: Rock this party - Bob sinclair
 
 
maonooni
15 July 2009 @ 06:53 pm
Aujourd'hui, j'ai décidé que -puisque j'avais du temps à revendre- j'essayais ma nouvelle perruque avec le maquillage choisi pour l'Otakuthon. En tout, plus de 10 produits cosmétiques ont été utilisés, 8 pinces à cheveux furent installées, aidées par élastiques et bandeau.

Après un travail minitieux d'environ 75 minutes, je suis parvenue au résultat escomptée!!!

Le Ciel BleuCollapse )
Courage...plus que 15 jours!!!

Et tant de choses à préparer encore...
 
 
Current Location: Ma chambre
Current Mood: cheerfulcheerful
Current Music: Nocture in D-Flat - Claude Debussy
 
 
maonooni
10 July 2009 @ 10:04 pm

Pandora Hearts is more than love...IT IS PURE LOVE!!!!!

Sérieusement, cette série qui commence avec un brin de lenteur et de complexité s'épanouie avec une beauté sans nom. Chaque chapitre est un véritable délice qui sait par contre nous laisser sur notre faim, question de saliver à la simple pensée du prochain.

Je vous en pris.

Si vous vous ennuyez.

Si vous chercher quelque chose à faire, à lire, à découvrir....

J'AI BESOIN DE PARTAGER CETTE PASSION POUR CE MANGA PLUS QUE TROP BIEN.

Mais où puis-je le lire Mao, il n'est même pas encore licencié...eh bien, Manga Fox, c'est la clé!

Allez-y! Vous êtes capable!!! >_< Depuis quand les suggestions de Mao sont-elles mauvaises?!

Sur ce petit cri du coeur...je dois aller préparer mes valises...petit voyage ce week end. Ah! La famille...

Edit: 20 JOURS!!! Et oh mon dieu...c'est la révolution sur imageshack....(pour ceux qui n'ont pas vu le message qui a remplacé toutes les images mises sur ce serveur...vous avez raté quelque chose...XD...(mon blog est tout moche TAT))
Tags:
 
 
Current Location: St-Des-Hyahyas
Current Mood: energeticenergetic
Current Music: Main Theme - Nabari no Ou OST
 
 
 
maonooni
07 du 07ième mois.

Aujourd'hui fut une journée vraiment étrange, quoique, au fond, complètement banale. 

Suffoquée par l'ennui emplissant mon appartement, je me suis lancée en quête de nouveaux vêtements, jouissant désormais d'un budjet respectable grâce à mon travail. Étonnement, je me portais parfaitement bien malgré le fait que j'avais travaillé pendant la nuit et que mon corps n'avait profité que de trois maigres heures de sommeil pour s'en remettre. Bref, j'ai réussi à me rendre à l'un des plus gros centre commercial de la région de Montréal, excursion qui se révéla -en bout de ligne- être une véritable perte de temps.

Malgré la quantité impressionnante de boutique et le montant élevé d'argent dans mon compte banquaire, aucun morceau n'a su attirer mon regard au point de déployer l'effort de l'essayer. J'ai donc erré pendant deux heures dans cet océan de commerces pour revenir presque bredouille à mon petit appartement (presque, parce que j'en ai profité pour me dénicher quelques commodités, mais rien d'excessif, le tout m'a coûté un immense 9$). Même la section mangas du Renaud-bray de la place m'apparut affreusement pauvre. 

Bref, ce n'est qu'une fois de retour à la maison, après avoir engloutit mon premier repas de la journée, que je fus malade.
Malade au point de devoir troquer mon jeans et mon t-shirt contre une paire de vieux jogging et un pull. Eh oui, bien que le thermostat indiquait 26°C, ma petite personne grelottait comme si j'étais exposée au froid glacial du pôle nord. Je réussi à appaiser les spasmes furieux de mon estomac en m'étendant sur le sofa, armée du pot-pourri de romance et de candeur qu'est le premier tome de la série Twilight.

125 pages plus tard, je me porte mieux, au point d'être apte à utiliser mon cerveau et réfléchir au fait que je suis un être humain vraiment étrange.

Habituellement, les gens qui travaillent de nuit ont de la difficulté à passer de jour à nuit, car ils recherchent longuement le sommeil pendant les heures de claretés. Moi, aucun problème. Dès que mon corps touche le matelas je m'assoupis sans histoire. Par contre, retomber au rythme normal, soit diurne m'apporte tout pleins de malaises et de nausées. C'est immanquable . Dire que j'en ai encore pour un long moment à boulverser mes cycles de repos.... Les employés de la place disent que c'est normal lorsqu'on est débutant d'avoir de la difficulté à s'ajuster, moi je dis que c'est carrément chiant. (désolée pour ceux que ça pourrait offenser XD) 

Mais bon, je me laisse une chance, puisque ma dernière nuit fut porteuse d'émotions fortes. J'ai enfin -ou malheureusement- assisté à mon premier code (soit un arrêt cardio-respiratoire pour ceux qui ne sont pas familier au jargon médical) qui se conclut par mon premier transfert en ambulance. L'expérience s'étira sur 3 heures et 30 quelques minutes, les plus éprouvantes de toute ma vie. Juste de réaliser que j'ai apporté un changement significatif à la vie d'un être humain, moi, de mes propres mains, ça me boulverse complètement! (pas dans le mauvais sens, ne vous inquiétez pas, je ne remets pas mon choix de carrière en question ^^')

Menfin...peut-être que cet événement joue un peu sur mon état actuel...    

Maintenant, dodo...pleins de projets à compléter demain, dont une carte et quelques sketchs.

Ah! j'oubliais presque: 23 jours >___<!!!
Tags:
 
 
Current Location: Appartement #6
Current Mood: thoughtfulthoughtful
Current Music: Hallelujah - Rufus Wainwright
 
 
maonooni
04 July 2009 @ 05:23 pm
Je réalise à peine que...c'est ce moi-ci!!!

L'Otakuthon, enfin!!!

Mes costumes sont tous complets!!! C.C., Ciel et...oops...non ^^'.
En fait, je dois faire des retouches sur celui de Broken Dolls, question qu'il ne tombe pas en lambeaux le moment venu (en fait, ça ne s'applique qu'à une seule partie du costume...celle qui traine de 2 pouce par terre et si aisément écrasée par les pieds des gens qui m'entourent....).

Ce qui est bien avec mon horaire de dingue au boulot, c'est que le mois va défiler à une vitesse encore plus vertigineuse que je ne le pense (en tout cas c'est ce qui s'est produit avec le mois de juin). En plus, tous mes congés sont déjà comblés par diverses activités avec mes si précieuses amies.

AH! Je sais que je me répète tout le temps, mais je suis TELLEMENT, TELLEMENT, TELLEMENT CONTENTE qu'elles puissent toutes venir. TAT Avec tous nos boulots et nos vies, j'avoue que j'ai cru un instant qu'on y arriverait pas. Mais voilà, Ashura est clément avec moi et il m'accorde ce souhait *tears*.

En vue dudit événement, j'ai regardé des tutorials de maquillage. Quoi? Vous riez?! Et bien, détrompez-vous, ils étaient super bien fait, et grâce à ces petits vidéos de 10 minutes, j'ai non seulement appris à faire ressortir mes yeux comme il faut, mais aussi, quelques trucs contre ma maladresse (et Ashura sait à quel point je suis douée dans ce domaine-là) en plus d'un superbe modèle de maquillage que je compte utiliser pour mon cosplay de Ciel. 

Ma chanson avance...je connais toutes les paroles et le timing, il ne reste plus qu'à travailler la confiance en moi *tears*.

Est-ce que j'ai le droit de dire que...J'ai hâte!!! 

J'espère que je ne suis pas la seule...sinon...eh bah...tant pis pour les autres XD!!! 

 



 
Tags:
 
 
Current Location: À l'ordi.
Current Mood: enthralledenthralled
Current Music: Happy, sorry - K-On! Openning
 
 
maonooni
02 July 2009 @ 10:20 pm
Je sais que c'est stupide.

Mais j'aimerais tellement ne pas être seule.
Tags:
 
 
Current Location: Loin
Current Mood: lonelylonely
Current Music: No ni Saku Hana no Yo ni - Gackt
 
 
maonooni
29 June 2009 @ 07:48 pm
La nuit dernière, vers 4h00 du matin, je me suis sentie extrêmement mal...j'avais cette nausée qui ne me lâchait pas et j'ai songé pendant un instant que je n'arriverais pas à finir mon chiffre sur mes deux pieds.

Mais, qui dit travail dans un hôpital dit disponibilité de traitement.

M'ayant pris en pitié, le personnel de l'urgence m'a bourré de médocs afin de me réchapper.

Ça a fonctionné...en contre-partie, j'ai souffert d'un insuportable mal de crâne pendant les quatre heures suivantes...la poisse...

Aujourd'hui, je crois que la journée peut se résumer en un mot: dormir.

Je n'ai fait que ça, et il me semble que je pioncerais bien une heure ou deux de plus.

Menfin... PLUS QUE 31 JOURS AVANT L'OTAKUTHON!!!

Je ne sais pas si je vais vraiment être capable de faire Otaku Idol...juste à écouter le vidéo des auditions de l'an dernier et j'avais l'estomac à l'envers XD.
Tags:
 
 
Current Location: My bedroom
Current Mood: sleepysleepy
Current Music: God Knows - Haruhi Suzumiya
 
 
maonooni
27 June 2009 @ 10:14 pm
Hyu...ça fait un moment que je n'ai pas donné signe de vie...menfin!

La vie se poursuit, lentement mais sûrement.

Depuis la dernière fois, j'ai célébré mon anniversaire.

Ce fut vraiment bien de revoir mes amies et de passer une aussi agréable soirée. J'ai tellement tout fait d'avance, que le jour même de mes 20 ans, j'avais complètement oublié XD. Bon, il faut dire que je travaillais de nuit à ce fameux moment. Ce n'est qu'au matin que j'ai réalisé que 'ah mon dieu...j'ai vraiment 20 ans maintenant...Ô_O'. Bref, typiquement moi. 

En tout cas, merci pour les petites attentions de chacun et chacune, ça m'a fait vraiment chaud au coeur. ^___^. En attendant, plus que 33 jours avant l'Otakuthon!!! Ça sent le cosplay à pleins nez!!! >_< J'ai tellement hâte. 

Ah, et dire que, avoir de l'argent et ne pas travailler, je pourrais aller à la Japan Expo!!! *tears* 

Le projet peut toujours tenir pour l'an prochain *___*. Sauf que...J'AIMERAIS TELLEMENT POUVOIR RENCONTRER LES CLAMP!!! Et aussi aller me procurer ce doujin de Kaoru-chan qu'elle vendra exclusivement sur place...snirf, snirf...pourquoi l'Europe est-elle si loin?!?

Mmph...

Menfin, pour notre gentille convention Québécoise, il ne me manque plus que des verres de contact...et si peu de temps pour aller en acheter XD. J'ai repéré une boutique Newlook dans les environs, je crois que je vais la visiter bientôt. Ah la la...si seulement je n'avais pas de problèmes de vision, je pourrais en acheter plus facilement sur le net.

*tears*
Tags:
 
 
Current Location: Ma chambre
Current Mood: awakeawake
Current Music: Le bruit de la climatisation...il fait chaaaud TAT